Le mont Olympe

Bienvenue dans le royaume des dieux ...
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Histoire

Aller en bas 
AuteurMessage
Tudormint
The poséïdon
The poséïdon
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1065
Age : 35
Date d'inscription : 10/11/2007

MessageSujet: Histoire   Dim 13 Jan - 23:51







La Terre, est la troisième planète la plus rapprochée du soleil, ainsi que la plus grande des planètes telluriques, en diamètre tout comme en masse. Elle peut être nommée « la Terre », « planète Terre », « Gaïa », « le Monde » ou « Planète bleue ».



Habitat de plusieurs millions d'espèces, y compris les humains, la Terre est le seul endroit connu à nos jours dans l'Univers à abriter la vie. La planète s'est formée il y a environ 4,57 milliards d'années et la vie y est apparue à sa surface en l'espace d'un milliard d'années. Depuis ce temps, la biosphère de la Terre a grandement modifié l'atmosphère et d'autres conditions abiotiques. De la photosynthèse oxygénique a évoluée 2,7 milliards d'années d'aujourd'hui, formant l'atmosphère d'oxygène et d'azote qui existe aujourd'hui. Ce changement a permis la prolifération d'organismes aérobies tout comme la formation de la couche d'ozone qui, avec le champ magnétique de la Terre, bloque les radiations venant de l'espace, permettant ainsi la vie sur Terre.

La surface externe de la Terre est divisée en plusieurs segments rigides, ou plaques tectoniques, qui migrent graduellement sur la surface sur une durée de plusieurs millions d'années. Environ 71 % de la surface est couverte d'océans d'eau salée, le reste consistant en continents et îles. L'eau liquide, nécessaire pour la forme de vie telle que nous la connaissons, est présente sur la Terre, et aucune autre planète n'a encore été découverte avec des étendues d'eau liquide (lacs, mers, océans) à sa surface. L'intérieur de la Terre est composé d'une couche de magma, le manteau terrestre formé de roches (oxydes métalliques) à hautes températures (>1200°C). Un noyau interne,
un noyau externe liquide qui génère le champ magnétique, tous deux composés d'un mélange de fer et de nickel.



La Terre interagit avec des objets de l'espace, incluant le Soleil et la Lune.

Le temps que met la Terre pour tourner autour du Soleil avec en repère le ciel étoilé (sa période de révolution sidérale) est de 365,26 jours, valeur arrondie, (jour de 24h). Cependant si on mesure cette même période avec la rotation sidérale de la Terre (qui est de 23h 56min) l'année sidérale est égale à 366,26 jours sidéraux. Dans les calculs d'années, on utilise la valeur 1 année est égale à 365,25 jours.

http://fr.youtube.com/watch?v=V2TxvZaaosQ&feature=related

L'axe de rotation de la Terre est incliné de 23,4° sur le plan de l'écliptique, ce qui produit les variations de saison sur la surface du globe. Le seul satellite naturel connu de la Terre, la Lune, qui commença à orbiter il y a de cela plus de 4,53 milliards d'années, crée les marées, stabilise l'axe de rotation de la Terre et ralentit la rotation de la planète. Un large bombardement de comètes durant les premiers temps de la planète a joué un rôle important dans la formation des océans. Plus tard, l'impact d'astéroïdes a causé de nombreux changements sur l'environnement à la surface. Des changements périodiques à long terme de l'orbite de la Terre, causés par l'influence gravitationnelle des autres astres, sont probablement une des causes des glaciations qui ont couvertes une bonne partie de la planète.

Histoire

Les scientifiques ont été capables de reconstituer certaines informations sur le passé de notre planète. La Terre ainsi que les autres planètes du système solaire se sont formées il y a de cela 4,57 milliards d'années en dehors d'une nébuleuse solaire, une masse de poussières et de gaz en forme de disque dégagée par la formation du Soleil.



Initialement en fusion, la couche externe de la Terre se refroidit pour former une croûte solide avec une tres grandes activitée volcanique, des milliers d'éruptions toutes les minutes, des millions tout les jours plus où moins important ceci est du que 100% du globe ( à cet époque ) est recouvert de roche solide très chaude ou liquide ( magma, lave ).

Quand une météorite énorme entra en colision.




La Lune s'est formée peu de temps après, sans doute à la suite de cette collision entre un objet de la taille de Mars (quelquefois appelé Théia: ancien nom de la lune). Voir prochainement dans l'espace mythologique et l'espace lunaire la rencontre entre Gaia et Théia.Une partie de la masse de cet objet est restée après la Terre alors qu'une autre portion a été éjectée dans l'espace, lesquels auraient ensuite formé la Lune.

Débat de scientifiques: La météorite en question était entierement constitué de glace qui n'a pas fondu durant son voyage a travers le froid sidérale, l'impact a eut lieu à la formation du systeme solaire. Elle serais donc venu de la direction opposé aux soleil. A ce moment là la terre tournais sur elle meme sans décalage de l'axe de rotation comme une toupie qui tourne sans vriller ou comme Venus voir chapitre Venus dans l'espace planétaire. L'impact eut lieu, comme sur la photo ci dessous, venant de droite ( le soleil était donc a gauche ). Et cette zone d'impact ce déplaça vers le haut, comme si vous poussiez une bille que vous prennez de coté en la poussant votre doigt que vous laissez sur la zone où vous l'avez posé se retrouve en haut de la bille).



L’objet céleste qui a frappé la Terre il y a 65 millions d’années mesurait probablement 10 km de diamètre (fréquence de collision : 1 tous les 100 millions d’années ?)… La catastrophe a du se dérouler selon les événements suivants (d’après un scénario proposé pour la collision d’un astéroïde de 10 km de diamètre)

* L’énergie libérée lors de l’impact (5 milliards de fois celle de la bombe d’Hiroshima) fait monter la température de 10 000 ou 20 000°C.

* Le choc provoque un tremblement de terre de magnitude 12, avec des déplacements tectoniques ainsi qu’une reprise d’activités volcaniques et hydrothermales. Par comparaison, le séisme le plus violent jamais enregistré par l’homme n’avait qu’une magnitude de 9 environ. Un séisme de magnitude 12 est des millions de fois plus puissant et ne peut pas être provoqué par la seule activité tectonique de la Terre.

* Il y a vaporisation des roches provenant de l’astéroïde et de l’excavation creusée dans la croûte terrestre, formant une gigantesque « boule de feu ». Sachant que le cratère mesure en général 20 fois celui du bolide, on comprend l’importance des volumes mobilisés. La masse vaporisée de l’astéroïde représente moins de 1% de la masse totale éjectée. Une partie de la poussière ainsi formée s’étale en un tapis autour du lieu d’impact. Le reste s’élève dont la vitesse atteint environ 20 km/s pour créer la lune (qui aurait donc peut etre un coeur de glace et un manteau de roche terrienne qui c'est déchiré en millions de petits débris à l'impact et qui serait ensuite retombé sur théia pour former la lune. La future Lune commença sa rotation connu autour de la terre se qui diminua en grand nombre la quantité de petite météorite et/ou météore d'entrer en collision avec elle.

Pour mieux comprendre en image, désolé c'est en anglais.
http://fr.youtube.com/watch?v=v6A3BzWdd_o



Comme vu precedement il y a une reprise intense de l'activité volcanique
ainsi cumulé à un changement d'état de la glace de la météorite due à la chaleur créa l'eau sur terre entraînant des phénomènes de fusion des roches. Mais l'impact créa un nuage qui s'étale et entoure la Terre plusieurs mois ( périodes de fusion ) ce nuage arrête de façon significative les rayons solaires, plongeant le globe dans l'obscurité et installant un hiver d'impact ( période de glaciation ). Avant de retomber lentement à la surface de la planète devenu completement blanche. ( Voir photo ci dessous ). Il faut savoir que les volcans sont toujours actif !!!




Il faut environ 5 000 ans pour qu'une phase glaciaire se termine et, après le décalage initial, la température et les concentrations de CO2 dans l'atmosphère s'élèvent de concert pendant au moins 4 000 ans.il semble donc que, à la fin des périodes glaciaires, le réchauffement initial provoqué par les variations d'orbite a accru les émissions de CO2 dans l'atmosphère, ce qui à son tour a élevé encore les températures puis la quantité de gaz carbonique libérée, et ainsi de suite. une partie du CO2 supplémentaire émis provenait probablement des océans. Publié en décembre 2006: " Confirmation de ce qu'on avait appris le mois dernier mais une chute de météorite aurait été à l'origine de la fin de l'âge glaciaire.

L'impact aurait eu lieu
* à l'époque ---> dans Panthalassa ( littéralement toutes les mers) était le vaste océan global qui a entouré la Pangée, supercontinent qui exista à la fin du paléozoïque.
* aujourd'hui ---> C'est devenue l'abysse Challenger de la fosse des Mariannes, situé dans l'océan Pacifique près des îles Mariannes du Nord.

- Complètement exploré en 1951 par le navire britannique Challenger II, sa profondeur maximale atteint 10 923 m.La fosse se situe sur une frontière de plaques tectoniques, dans une zone de subduction où la plaque pacifique passe sous la plaque philippine.

La météorite en question aurait frappé la terre de coté comme si on voulais accéléré une toupie qui tourne, causant un cratère assez important, l'océan le plus profond du monde, et quelques débris supplémentaires.

Les chutes de grande météorites seraient plus fréquentes qu'on ne croyait et leur impact sur le climat décisif ...




Les continents migrent sur la surface, occasionnant parfois un supercontinent. Il y a environ 750 millions d'années, le plus vieux des supercontinents connus, Rodinia, commenca à se briser. Les continents se sont plus tard recombinés pour former Pannotia, il y a 650-540 millions d'années, puis finalement Pangée, qui se fragmenta il y a 180 millions d'années.


Suite à
la météorite la chaleur dégagée provoqua des combinaisons entre de nombreuses molécules et ainsi l'atmophere se forma, combiné avec la température requise (après une longue période après l'impact), arrivera ce qu'il deva arrivé sous l'effet de combinaison de ces nouveaux éléments: pluie, orage, tempete, ouragan, tsunami, éruption, apparition de la vie (unicéllulaire), mutation, disparition et/ou extinction d'espece etc ...

Le développement de la photosynthèse a permis à l'énergie provenant du Soleil d'être cultivée par certaines formes de vie ; le résultat étant une accumulation d'oxygène dans l'atmosphère et en une couche d'ozone (une forme d'oxygène moléculaire [O3]) dans la haute atmosphère. L'incorporation de plus petites cellules dans des plus grandes eut comme résultat le développement de cellules complexes, appelées eucaryotes. Aidées par l'absorption des rayons ultraviolets par la couche d'ozone, la vie
commença à être de plus en plus développée sur Terre.

Pour que ce phénomène aie lieu, il fallut attendre le milieu de l'Hadéen moyen (4250-4100 ma). A cette époque, il y a 4 milliards d'années, une atmosphère de deuxième génération se forma. Le dioxyde de carbone ne peut plus échapper à la gravité terrestre : il forme une couverture qui piège la chaleur. On appelle cet effet l'effet de serre, une sorte de couverture qui retient la chaleur afin de garder une température stable. Par contre, l'hydrogène est assez léger pour échapper à la gravité, laissant de la place à l'oxygène.

Depuis les années 1960, de nombreuses hypothèses ont été émises dont une qui affirme qu'une grande glaciation eut lieu il y a 750 et 580 millions d'années, pendant la Néoprotérozoïque, et qui couvrit la planète d'une couche de glace. Cette hypothèse a été nommée Snowball Earth (Terre Boule de Neige), et est d'un intérêt particulier parce qu'elle précède l'explosion cambrienne, quand des formes de vies multicellulaire commencèrent à proliférer.

À la suite de l'explosion cambrienne, il y a 535 millions d'années, 5 extinctions massives eurent lieu. La dernière extinction majeure date de 65 millions d'années, quand une présumé météorite est entrée en collision avec la Terre, exterminant ainsi les dinosaures et d'autres grands reptiles, épargnant de plus petits animaux comme les mammifères. Dans les 65 millions d'années qui se sont écoulées depuis, les mammifères se sont diversifiés, et il y a de cela quelques millions d'années, un être ressemblant à un singe en Afrique a développé l'aptitude de se tenir droit. Ceci permit l'emploi d'outils et encouragea la communication que demandait nutrition et stimulation pour un cerveau plus développé. Le développement de l'agriculture, et ensuite des civilisations, permit aux humains de modifier la surface Terre dans une courte période de temps, comme aucune autre espèce, affectant la nature tout comme les autres formes de vies.


Et je comprend si vous me demander où est le trou d'impact ???

Et je vous répond que c'est une très bonne question et en plus j'ai la réponse !!!

Théoriquement sous le pole nord, l'impact à laissé un énorme trou à la terre mais il n'est plus visible depuis l'apparition des océans.

_________________


Que nos planètes prospèrent !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poseidonia.forumpro.fr
 
Histoire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» [RP] Histoire d'un joyeux brigand
» L''histoire de la baguette Rhon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le mont Olympe :: ESPACE PEDAGOGIQUE :: ESPACE TERRESTRE-
Sauter vers: